Blog
Le Blog de Pascal Fouché flipbook.info
<<Décembre 2017 
LMMJVSD
    123
45678910
11121314151617
18192021222324
25262728293031

Derniers messages

Un blog sur le flip book

   Afin de partager mes découvertes concernant cet objet méconnu qu'est le flip book, je vous propose de commenter ici régulièrement ce que je peux trouver de nouveau en matière d'histoire du flip book et des feuilleteurs et aussi de vous présenter mes dernières trouvailles. N'hésitez pas à réagir (en français ou en anglais) et à me faire part de vos propres réflexions ou des nouveautés dont je n'ai pas encore connaissance. Ainsi pourrons-nous faire progresser notre connaissance de cet univers.

Pascal Fouché

11 novembre 2013 à 10:22:30

Quelques flip books des premiers temps du cinéma

À la demande de quelques spécialistes des débuts du cinéma, voici quelques flip books feuilletés afin qu’ils puissent éventuellement identifier les films dont ils sont tirés. Feuilleter un flip book est plutôt un exercice solitaire, théoriquement fait pour n'être vu que par celui qui le feuillette ; le faire devant une caméra n’est pas toujours simple pour qu’ils soient bien visibles et notamment ceux qui se tiennent en hauteur alors que la plupart des flip books aujourd'hui se tiennent en largeur ce qui permet de mieux les ouvrir. À cette époque seuls ceux des frères Skladanowsky se feuillettent en largeur.

Les flip books de Léon Beaulieu se feuillettent souvent aussi de l’arrière vers l’avant. Par ailleurs comme leur papier n’est pas très épais, il est difficile d’éviter, surtout à la fin, que plusieurs pages partent à la fois ce qui crée notamment des à-coups. J’ai fait au mieux, cela permet quand même de voir l'animation dont il s'agit avec l'espoir d'en identifier l'auteur.

Le premier représente une danseuse ; c’était le numéro 2 dans la série de flip books de Léon Beaulieu que j’avais montrée sur ce blog à la date du 28 août dernier. Il ne porte aucun titre ni date mais quelqu’un a ajouté au stylo sur la couverture : « La Danse ». Il comporte 121 pages ; chaque image et chaque page étant numérotées. Il se feuillette de l’arrière vers l’avant. Il en existe une version en Cinématographe-Jouet que l'on peut voir en action dans la partie Feuilleteurs de ce site en cliquant sur le Cinématographe-Jouet noir.



Le second représente un magicien qui déplie un chapeau haut-de-forme dont il retire un lapin ; c’était le numéro 16 dans la série de flip books de Léon Beaulieu du 28 août. Il n'a aucun titre ni date et comporte 121 pages numérotées en dessous de chaque image. Il se feuillette de l’arrière vers l’avant. Selon Jean-Pierre Sirois-Trahan, il s'agit de David Devant.



Le troisième n’est pas un flip book de Léon Beaulieu. Il vient d’Allemagne et porte un titre en trois langues : Amerikanischer Schirm-Tanz (Umbrella Dance) (Danse-en-tout-cas) avec la précision suivante (peu lisible, j'espère ne pas me tromper) : aufgeführt von dem reizenden Geschwisterpaar Leigh in der Olympia New-York et tout en bas la mention "D. R.-P. angemeldet" qui est, selon Wiebke K. Fölsch, la dénomination des brevets allemands jusqu'en 1945 : Deutsche Reichspatent ; "angemeldet" voulant dire qu'il est déposé mais pas encore accordé.
La couverture est très abîmée mais l’intérieur est intact : il comprend 78 pages numérotées sous chaque image de 2 à 78 (il ne semble pas qu’il manque une page 1 qui est apparemment simplement la couverture).

Selon Laurent Guido il s’agit d’"Umbrella Dance" (1896), l’un des tout premiers films projetés sur un écran en public aux États-Unis, produit par Edison. Le film était jusqu’à présent considéré comme perdu.



À suivre...

remonter :: authentification