Blog
Le Blog de Pascal Fouché flipbook.info
<<Décembre 2017 
LMMJVSD
    123
45678910
11121314151617
18192021222324
25262728293031

Derniers messages

Un blog sur le flip book

   Afin de partager mes découvertes concernant cet objet méconnu qu'est le flip book, je vous propose de commenter ici régulièrement ce que je peux trouver de nouveau en matière d'histoire du flip book et des feuilleteurs et aussi de vous présenter mes dernières trouvailles. N'hésitez pas à réagir (en français ou en anglais) et à me faire part de vos propres réflexions ou des nouveautés dont je n'ai pas encore connaissance. Ainsi pourrons-nous faire progresser notre connaissance de cet univers.

Pascal Fouché

23 novembre 2013 à 18:38:39

Les flip books de Léon Beaulieu (suite)

Afin que l’on puisse voir clairement l’ensemble des flip books de Léon Beaulieu qui sont dans ma collection, voici la suite de ceux présentés à la date du 25 août et la fin (en tout cas à la date d’aujourd’hui) de ceux qui sont dans ma collection. Pour être exhaustif j’ai repris la numérotation à 19 en remettant « L’arrivée d’un train en gare de... » dont l’attribution probable à Georges Méliès est le point de départ de l’intérêt porté par les spécialistes des premiers temps du cinéma.



19 : « L’Arrivée d’un train en gare de... » fait 121 pages et se feuillette de l’arrière vers l’avant. On peut le voir animé à la date du 15 septembre.

20 : Le célèbre « May Irving Kiss » de Thomas Edison. Il se feuillette de l’arrière vers l’avant et fait 74 pages mais il manque la première qui est déchirée. Celui-ci porte un titre écrit au stylo sur la couverture « Les deux baisers ». J’en ai une deuxième version également publiée par Léon Beaulieu, dans un format plus petit que les Beaulieu habituels, 4 x 5,2 cm, qui fait également 75 pages (mais numérotées de l’avant vers l’arrière) avec le nom de Beaulieu sur une 76e à la fin. La couverture manque.



21 : Combat à l’épée. Il fait 120 pages au lieu de 121 parce que la première avec le nom de Beaulieu est déchirée. Il se feuillette de l’arrière vers l’avant.

22 : Un homme met un chapeau et l’enlève plusieurs fois en lui faisant prendre à chaque fois une forme différente. Il fait 88 pages au lieu de 89 parce que la première avec le nom de Beaulieu est déchirée. Il se feuillette de l’arrière vers l’avant.

23 : Une scène de ménage dans une chambre. Un homme et une femme commencent à se déshabiller et semblent se disputer. Un autre homme entre par la fenêtre et saute sur le premier. Il fait 90 pages et se feuillette de l’arrière vers l’avant. Un autre exemplaire rigoureusement identique mais auquel il manque la page 90 porte un titre à l’encre sur la couverture : « Le coup du père François ».

24 : Une « Danse serpentine », à priori celle de W.K.L. Dickson, qui fait 90 pages et se feuillette de l’arrière vers l’avant. Il manque une page au début (la 91) et une page à la fin (mais l’animation commence bien page 1). C’est le seul pour lequel l’attribution à Beaulieu est une pure hypothèse mais elle semble cohérente en fonction du format et des pages déchirées. Il faudrait trouver un exemplaire complet pour en être sûr mais il semble vraisemblable que Beaulieu ait fait une « Danse serpentine » compte tenu du reste de sa production.

Et voici encore trois vidéos de flip books de Léon Beaulieu :

La première est ce qui ressemble à une bagarre entre deux mitrons. Il fait 121 pages et se feuillette de l’arrière vers l’avant. Il s’agit du numéro 4 des flip books présentés le 25 août. J’en ai également une version en Cinématographe-Jouet.



La deuxième est un combat au fleuret que j’ai appelé « Escrimeurs ». Il fait 121 pages et se feuillette de l’arrière vers l’avant. Il s’agit du numéro 14 de ceux que j’avais présentés le 25 août. J’en ai aussi une version en Cinématographe-Jouet.



Le troisième est un combat au bâton. Il fait 120 pages car la page 121 a été déchirée. Il s’agit du numéro 15 de ceux que j’avais présentés le 25 août.



remonter :: authentification