Blog
Le Blog de Pascal Fouché flipbook.info
<<Décembre 2017 
LMMJVSD
    123
45678910
11121314151617
18192021222324
25262728293031

Derniers messages

Un blog sur le flip book

   Afin de partager mes découvertes concernant cet objet méconnu qu'est le flip book, je vous propose de commenter ici régulièrement ce que je peux trouver de nouveau en matière d'histoire du flip book et des feuilleteurs et aussi de vous présenter mes dernières trouvailles. N'hésitez pas à réagir (en français ou en anglais) et à me faire part de vos propres réflexions ou des nouveautés dont je n'ai pas encore connaissance. Ainsi pourrons-nous faire progresser notre connaissance de cet univers.

Pascal Fouché

19 juillet 2015 à 23:31:56

Un feuilleteur Kinophot avec une roue d’images Biofix

Voici un beau feuilleteur de ma collection qui a un peu plus de cent ans.





Le Kinophot a été conçu en 1913 par la firme allemande Grass und Worff basée à Berlin afin de visionner les photographies de leur Kinophotapparat qui permettait de prendre des photographies successives (Die Photographische Industrie, 1913, pp. 509-510 et 1914, p. 74).

Le seul Kinophot que j'avais jusque-là était le petit feuilleteur du même nom qui permet de feuilleter les photographies assemblées en flip book. Voici comment il était montré dans une publicité de Grass und Worff et les deux que j'ai dans ma collection qui viennent tous les deux de Breslau :




Curieusement ce Kinophot contient une roue d’images Biofix d’origine espagnole. Il est vrai qu’il a un vague air cousin avec le feuilleteur Biofix mais il est plus gros et leurs roues d’images ne sont donc pas interchangeables. Il contient un peu plus de 130 images représentant une femme jouant avec un enfant, le prenant dans ses bras, l’embrassant, le reposant...





Biofix ayant été créé à Berlin par Stanislaus Kucharski en 1911 (Die Photographische Industrie, 1911, p. 177 et p. 789 ; Photographische Mitteilungen, 1912, pp. 193-194), puis ayant essaimé en Angleterre, en Belgique, en Espagne et en France, il y a sans doute un lien entre Kinophot et Biofix qui a peut-être utilisé le Kinophotapparat pour réaliser des roues d’images pour les Kinophot.



remonter :: authentification