Blog
Le Blog de Pascal Fouché flipbook.info
<<Septembre 2022>>
LMMJVSD
   1234
567891011
12131415161718
19202122232425
2627282930

Derniers messages

Un blog sur le flip book

   Afin de partager mes découvertes concernant cet objet méconnu qu'est le flip book, je vous propose de commenter ici régulièrement ce que je peux trouver de nouveau en matière d'histoire du flip book et des feuilleteurs et aussi de vous présenter mes dernières trouvailles. N'hésitez pas à réagir (en français ou en anglais) et à me faire part de vos propres réflexions ou des nouveautés dont je n'ai pas encore connaissance. Ainsi pourrons-nous faire progresser notre connaissance de cet univers.

Pascal Fouché

Aucun message dans le blog pendant la période demandée.
Voici cependant les 3 derniers messages :


27 novembre 2022 à 23:51:08

Une nouvelle collection de flip books de peintres chez Flipboku

L’éditeur espagnol Flipboku, qui a publié son premier flip book en 2016, devient l’éditeur le plus dynamique dans notre domaine. Après l’abandon de Schacks Daumenkino, ils sont désormais, avec Fliptomania, à San Francisco depuis 1997, les seuls éditeurs à publier uniquement des flip books.

Flipboku, qui s’est spécialisé dans l’édition de flip books recto verso comprenant six animations, vient de lancer une nouvelle collection sur des peintres célèbres. Sous le nom de « The Painters. A cinemagic flipbook collection » sont sortis dix flip books consacrés à Bosch, Dali, Friedrich, Kandinsky, Klimt, Magritte, Monet, Rousseau, Seurat et Van Gogh.





Dans chaque flip book six tableaux servent de point de départ pour créer une animation à partir de détails. En partant de ce principe on peut imaginer que ce type de flip book peut être évidemment multiplié.

Ils sont en vente sur le site de l’éditeur : https://flipboku.com

30 octobre 2022 à 23:07:48

Les flip books de Riccardo Rinaldi pour les chewing-gums Bazooka

Le leader allemand de la confiserie Storck, qui produit entre autres les chocolats Werther’s Original, a commercialisé jusqu’à la fin des années 1980 en Allemagne, une marque de bubble gums, Bazooka, fabriquée par Topps, la société américaine célèbre pour ses cartes à collectionner. Ces bubble gums sont connus pour leurs emballages contenant un comic-strip dont le héros s’appelle Bazooka Joe. Au milieu des années 1970, Storck a remplacé Bazooka Joe par des personnages, Schleck et ses amis, créés par le dessinateur d’origine italienne Riccardo Rinaldi bien connu dans les milieux de la bande dessinée.


L’emballage et un comic-strip de Schleck et ses amis.

Avec les paquets de cinq et de dix « Bazooka Kaugummi » (« chewing-gums Bazooka »), les flip books sont offerts sous le nom de « Bazooka-Daumenkino ». Ils font la même dimension que les bubble gums soit 4,3 x 2,6 cm.



Vingt-huit flip books différents ont été réalisés en 1977. Douze dans un premier temps : Hokus Pokus!, Gut Holz!, Volltreffer!, Petri Heil!, Hauruck!, Gewichtskontrolle, Pustekuchen!, Die Unvollendete, “Schwuppdiwupp”, Himmelsstürmer, Meisterschütze et Wunderbaum. Puis huit ont été ajoutés : Musikanten-Pech, Hereinspaziert, Salto-Mortale, Apfelernte, Katzenjammer, Sektbrause, Flugversuch et Der Selbermacher. Enfin huit autres : Raketenstart, Der Gartenfreund, Die Wunderkerze, Trompeten Schreck, Der Bowling-Star, Der Fausthandschuh, Tante Hippie kommt et Härtetraining.

Seule la couverture est en couleurs, les dessins à l’intérieur sont en noir et blanc. Ces flip books sont fragiles car les pages sont seulement collées par le dos ce qui fait que les dernières pages peuvent facilement se détacher. Pour être complets ils doivent avoir 40 pages et les versos des trois dernières pages contenir les inscriptions suivantes :



Exceptionnellement quelques-uns des premiers ont seulement cette mention au verso de la dernière page :



Une boîte a même été conçue pour les contenir :


Elle montre Schleck et ses amis de gauche à droite : Tante Hippie, Scheuch, Muskelkater, Wurm, Schleck, Goliath et Ramses.


Les informations sur les 28 flip books éditées dans des magazines pour enfants : Die Biene Maja (Maya l’abeille), et Bessy en 1977 (avec la liste des 12 premiers et des huit suivants et l'annonce des huit derniers).


Riccardo Rinaldi dans son atelier. Photo DR.

Le dessinateur, Riccardo Rinaldi (1945-2006), apparaît dès 1955 dans une émission télévisée italienne pour enfants où il sert en quelque sorte de médium au magicien Zurli : celui-ci lui nomme des termes qu'il dessine avec une extrême agilité sur un tableau noir « comme par magie ». En 1965, engagé par la maison d’édition Kauka, il part pour Munich. Après un bref emploi fixe, il s’installe à son compte, tout en continuant à dessiner les séries des magazines de Kauka telles que Fix und Foxi, Diabolino, Tom und Biber, Die Pichelsteiner, Fritze Blitz und Dunnerkiel et l’éphémère canard Kwak-kwak jusqu’en 1976. Il a également créé la série de bandes dessinées Siegfried pour le magazine érotique Pip chez le même éditeur.
À partir du milieu des années 1970, il travaille surtout dans le secteur de la publicité. Il a notamment dessiné pour Storck et Haribo et réalisé les séries de bandes dessinées Max et Baxi pour la caisse d'assurance maladie Techniker Krankenkasse et Heido pour le parc Heide-Park de Soltau.
À la fin des années 1980, il réalise des couvertures pour les magazines U-Comix et Schwermetall et, jusqu'à sa mort, dessine la bande dessinée Das Streichquartett dans le magazine de pharmacie Junior.
Il s'est beaucoup engagé pour la bande dessinée en Allemagne en lançant, en 1984 avec Achim Schnurrer, le salon de la bande dessinée d'Erlangen, pour lequel il a également conçu le prix Max-und-Moritz. Il a également publié avec Schnurrer les livres Kunst der Comics (1984) et Die Welt der Bilderfrauen (1986).

21 août 2022 à 23:46:04

Les flip books de Volker Gerling sur Arte

Le 25 juillet, Arte a diffusé un reportage sur le photographe Volker Gerling auteur en Allemagne, sous le nom de Daumenkinograph, de très beaux flip books. J’ai déjà parlé de lui et de ses flip books ici à quatre reprises le 1er mai 2005, le 16 mars 2009, le 19 décembre 2010 et le 10 juin 2012. La dernière fois c’était déjà pour un reportage sur Arte qui n’est plus accessible.

Celui-ci, que l’on peut voir ici :

https://www.arte.tv/fr/videos/110443-000-A/le-flipbook-comme-carnet-de-voyage/

est visible pendant un an jusqu’au 25 juillet 2023.

On peut toujours consulter le site de Volker Gerling : http://www.daumenkinographie.de/

remonter :: authentification